Skynet à prit le controle, Qui serez vous ? Une machine ou un humain ? Le choix est entre vos mains
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]

Aller en bas 
AuteurMessage
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Lun 18 Jan - 1:43

Une semaine...cela faisait une semaine que le chef de la résistance John Connor s'en était allé. Il n'avait pas survécut à ses blessures lors de son intrusion dans le complexe de Skynet. Cela n'avait été que pure folie mais tous croyaient qu'il y avait eu un espoir de se débarrasser de ses machines. Mais au lieu de cela, les humains s'était fait avoir et ils venaient de perdre leur leader.
Inutile de préciser qu'à la base, tout le monde était atterré, Dana, Blair, la femme de John...surtout cette dernière. Jamais le petit être dans le ventre de la future mère ne pourrait connaître son père. Il ne pourra jamais voir, constater à quel point John était quelqu'un de grand, quelqu'un de digne...et puis il ne pourrait simplement pas connaitre son père!

Cela rendait Blair folle de rage. C'était un compagnon de longue route que la jeune femme venait de perdre. Un chef qui avait fait beaucoup pour elle, qui l'avait soutenu durant les épreuves, qui lui donnait le courage de continuer! Mais maintenant que leur souffle n'était plus là, comment est-ce que tout cela allait se dérouler?
Le roi est mort vive le roi, Marcus avait reprit le flambeau...Blair en était heureuse, mais cette nouvelle élection lui laissait un arrière goût amère sur la langue. Beaucoup de personnes n'ont pas confiance en cet homme moitié homme moitié machine. Blair était de celle qui l'avait aidé et soutenue depuis le départ, elle avait même trahis momentanément la confiance de ses compagnons d'armes pour lui évité d'être complètement démonté!

Plus que jamais, Blair avait besoin de s'isoler, c'était une femme forte, personne ne l'avait vue fléchir, mais elle n'en restait pas moins une humaine. Et comme tout être humain, la jeune femme avait ses limites. Les évènements récents et surtout la perte de John, leader mais aussi ami, l'avait profondément affecté même si sa fierté lui faisait garder la tête haute! C'est pour cela que la jeune femme s'était réfugiée dans une petite pièce entre deux couloirs pour pouvoir se lâcher. Dans cette pièce il y avait des chaises, des tables, une cafetière, un canapé sale. La belle prit place sur une table et se servit un café, celui-ci était complètement dégueu' mais elle n'était pas en mesure de jouer les fines bouches. Puis comme si elle était prise de folie passagère, la jeune femme jeta son verre contre un mur, puis s'en suivit des chaises qui volèrent à travers la pièce, elle cogna dans les tables avec ses pieds, avec ses poings proférant des insanités.

Autant Blair pouvait être calme, autant elle pouvait être une vraie tornade. Et quand la coupe était pleine attention. Il valait mieux qu'elle se défoule sur le mobilier que sur quelqu'un n'est-ce pas? Aucune larme ne coulait le long de ses joues, elle en avait assez versé durant les nuits suivant le décès de John. Elle laissa une pièce sans dessus dessous. Une fois calmée, la jeune femme reprit place sur un morceau de table qui tenait encore debout par un ne sait quel miracle. Elle ne s'attendait pas à recevoir la visite de quelqu'un car elle avait ordonné que personne ne sa dérange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Mar 19 Jan - 1:48

Sa faisait une semaine maintenant, sept long jour que John Connor avait quitté se monde emporté par ces blessures, mort devant Marcus Wright. L'hybride n'arrêtait pas de repenser au dernier instant du chef de la résistance qui lui demandait de reprendre les rennes et d'éliminer Skynet. En plus de ça, il devait aussi accomplir une autre mission, celle d'envoyer à un moment donné des personnes dans le temps. Il ne comprenait pas trop ce qu'il avait voulu lui dire par la, la seul chose qu'il savait c'est qu'il devait voir ça avec Kate car elle était au courant. Pour le moment, cette seconde mission était trop floue, et vu qu'il ne savait pas à quoi s'attendre, il ne s'en préoccupait pas trop. Il était bien plus hanté par la mort de John. On ne peut pas dire qu'il s'entendait super bien avec lui, c'était plutôt de la haine, de l'indifférence mélangée à une envie d'en apprendre plus l'un sur l'autre pour se faire confiance. Depuis qu'il était mort, il avait apprit beaucoup de chose sur lui, les résistants parlaient sans arrêt de lui. C'était un grand homme, mais il les avait quitté trop tôt.

Beaucoup de personne avait des doutes sur Marcus et peur très peur de lui, tout ça car il était à moitié Terminator. Pourtant, il avait dit à tout le monde que c'était le choix de John et que si il avait dit que c'était lui qui devait prendre sa place, c'est qu'il avait une bonne raison et qu'il avait enfin comprit qu'il ne leur voulait aucun mal. C'est peut être la panique qui pouvait se lire sur son visage lorsque John était sur le point de mourir qui lui à fait comprendre à quel point il était humain car après tout il est humain. Cette endosquelette, ce n'est rien de plus que matériel, le plus important c'est qu'il est un cœur et une âme ce qui rend vraiment humain quelqu'un. A présent, il était la meilleure chance de survit de la Résistance et il devrait se faire accepter ainsi. Kate, lui faisait enfin confiance, elle avait enfin rejoint l'avis de Blair. Encore heureux que des gens commencent à lui faire confiance, sinon comment pourrait t'il diriger la résistance. Il était assit devant la radio, il prit le micro pour parler, message qui sera diffusé partout et écouté par les différentes poches de résistance.

-Nous avons perdu un compagnon qui nous était cher. Un homme au courage sans limite, qui ne souhaitait qu'une chose : notre liberté. Il a donné sa vie pour nous, pour que nous continuions à nous battre contre les machines. Le chemin à parcourir est encore long, mais si nous cessons de nous battre nous signerons notre propre mort. N'arrêtez jamais, n'abandonnez jamais, gardez espoir. Il n'y a pas de destin, seulement se que nous faisons ! C'était votre nouveau chef......Marcus Wright

Il lâcha le micro et quitta la pièce, c'était la première fois qu'il parlait au monde entier, du moins aux États Unis. Le bruit c'était rependu depuis un moment que John était mort, mais sûrement pas qu'un nouveau chef était la. Kate avait expliquée à l'hybride que John parlait souvent de cette manière, pour informer de différente chose et faire en sorte que tout le monde garde le moral. Maintenant c'était le rôle de Marcus. Dans le couloir, il erra un moment, fuyant les regards des autres résistant qui le dévisageait. Ce n'était pas son genre de baiser les yeux ou de regarder ailleurs, mais la c'était dur, il avait l'impression que beaucoup de monde rejeté la faute sur lui. Il prit la première porte qu'il trouva et entra dans une pièce, au moins, il serait seul et à l'abri des regards. A sa grande surprise, quelqu'un était déjà là, et l'endroit était sans dessus dessous. Étonné, il regarda les chaises, les verres et autre trucs qui jonchaient le sol d'une manière nonchalante. Levant les yeux sur la jeune femme qui n'était autre que Blair Williams, il se demanda si c'était elle qui était l'auteur de tout se désordre. Mais il ne posa pas la question car elle n'avait pas l'air dans son assiette, il pouvait le voir sur son visage qui d'ordinaire était si radieux. Elle avait l'air terriblement triste bien qu'aucune larme ne coule sur son visage. Alors, Marcus s'approcha d'elle, il ne savait pas trop quoi dire, il n'était pas très doué pour réconforter les gens. En faite, il ne l'a jamais été, et ça ne sera sûrement pas aujourd'hui que ça commencera.

-Comment tu te sens ?

C'était la question qui tue ! C'était naze de chez naze, mais que dire de plus quand on est pas doué pour aider les autres quand il son triste ? Il n'allait tout de même pas commencer par, "mais pourquoi tu est triste". A la limite, il aurait peut être du se taire, ça aurait été mieux, mais il avait la sensation que ça n'aurait pas était mieux. Peut être que Blair aurait décelé dans la voix de Wright qu'il n'était pas sur de lui et qu'il ne savait pas trop si il devait dire ça ou pas, ou carrément changer de sujet.

[Manque d'inspi, je ferai mieux au prochain. Je ne suis pas sur d'avoir le temps de rep demain, donc il y a des chances pour que ce soit Mercredi]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Mar 19 Jan - 19:43

La jeune femme était perdu dans ses pensés, elle se demandait pourquoi est-ce que tout cela avait commencé...pourquoi est-ce que l'Homme possédait une nature encline à la conquête de pouvoir, la violence et la destruction. C'était pourtant bien plusieurs cerveaux humains qui avaient mis au point Skynet avant que l'IA ne se retourne contre ses créateurs et ne provoque le Jugement Dernier. Ce n'était que pure folie de penser cela mais parfois, Blair se disait que l'Homme n'aurait jamais du exister, qu'il aurait mieux fait de périr dans son ensemble lors du premier assaut des machines. La tigresse avait véritablement envie de jeter l'éponge parfois. Mais son jugement n'était pas objectif, ce n'était pas vraiment elle. Blair était une battante, elle tenait toujours à se venger des machines qui avaient assassiné son petit frère.

Mais à cette heure précise, la seule idée qui lui venait à l'esprit était de baisser les bras. La mort de John Connor l'avait profondément ébranlée même si la belle ne le montrait pas ou prétendait le contraire. Blair s'efforçait de refouler toute sa peine et y arrivait bien, pourtant l'envie de tomber à genoux et hurler sa colère se faisait sentir. Cependant la jeune femme se l'interdisait...sa fierté l'en empêchait...sur le sol elle ne pliera qu'un seul genou...pas deux. Elle se devait de restée droite et combative, pour que les troupes ne se laissent pas gagner par le désespoir. Que ce passerait-il si même les meneurs rendaient les armes? Et bien se serait tout bonnement la fin de la Résistance et ils n'auraient plus qu'a attendre que les machines viennent les cueillir et les réduise à l'état de bétail.

La fougueuse pilote ne pouvait permettre que l'oeuvre de John ne s'effrite. Il n'aurait pas voulut cela, lui préférerait mourir comme un guerrier plutôt que résigné! Leur chef avait donné sa vie pour cette cause alors hors de question de fuir! C'est par le feu et arme au poing qu'ils périront. Enfin...pour le moment les troupes accusaient le coup et bien que Blair se sentait vraiment abattu, elle pensait que sa peine n'était rien en comparaison avec celle de Kate. Et puis il y avait Marcus...la situation n'était certainement pas facile pour l'hybride. Il devait se sentir responsable de la perte de leur leader. Car c'était lui qui avait attiré John dans le piège tendu par Skynet. Bien entendu il n'était pas fautif…Lui aussi avait été trompé par l'IA. Mais même en se disant cela, les pertes avaient été telle que cela pesait lourd sur la conscience. Et maintenant qu'il avait été désigné chef de la résistance par John lui-même, ce dernier se retrouvait avec un poids énorme sur les épaules. La vie de nombreuses personnes était entre ses mains, le salut de la résistance dépendait de ses ordres. Et pour le moment personne ou presque ne lui faisait pas confiance. Cela mettait passablement en colère la brune bien qu'elle ne pouvait pas leur en vouloir pour autant.
C'est alors que Blair entendit la porte s'ouvrir...qu'est-ce qui était difficile à retenir dans "Je ne veux que personne n'entre ici."? La jeune femme sentit la fureur monter en elle.


"Je croyais avoir demandé à ce que personne ne me dérange!"


Explosa la sino-américaine. Se défouler sur les objets de la pièce ne lui avait pas suffit, elle pouvait encore réduire en pièce le premier imprudent qui osera l’importuner. Sous l'énervement, la jeune femme devenait sensible à la gâchette, Marcus avait pu s'en rendre compte lorsqu'ils avaient été tous deux attaqués par des humains dans le désert alors qu'ils cherchaient à s'abriter de la pluie. Mais lorsque son regard flamboyant tomba sur celui de Marcus, ce fut comme si l'on venait de jeter de l'eau sur le feu. Blair sentit sa colère diminuer presque aussitôt, ne laissant qu'un vestige d'amertume.

"Oh c'est toi..."


La jeune femme essaya de se recentrer sur elle-même. Marcus n'y était pour rien dans tout cela hormis une victime de plus de Skynet. On lui avait littéralement volé son corps et transformé en une machine redoutable.
C'est alors que le nouveau chef lui demanda comment la belle allait. Comment pouvait-on se sentir lorsqu'on venait de perdre un chef, un ami, un frère d'arme? Blair se contenta de plonger de regard abyssal dans celui océan de Marcus puis un sourire mélancolique étira ses lèvres pâles. Les mots étaient inutiles, l'hybride connaitrait très bien la réponse simplement en regardant le visage de Blair. Néanmoins pour sauver les apparences, la jeune femme répondit:


"Il ne faut pas baisser les bras."


Blair avait bien remarqué le ton peu sûr de Marcus lorsque ce dernier lui posa la question. Elle trouvait cela touchant...Blair savait que le jeune homme n'était pas doué dans l'expression des sentiments. La guerrière ne pensait pas que cela venait de son côté "machine" mais qu'il avait plutôt toujours été comme cela.

"Et toi comment tu te sens? J'imagine que la situation ne doit pas être facile à gérer...En tout cas, sache que tu peux compter sur moi."

Assise sur un bout de table branlante, les pieds de la jeune femme ne touchaient plus terre. Ses prunelles noires de jais scrutaient l'état de la pièce, la belle ne put s'empêcher de faire un peu d'humour.

"Désolée si je ne t'offre pas de café mais comme tu peux le voir, la cafetière à eu un problème."


Dit-elle en désignant du regard ce qu'il en restait. Bah...de toute façon le café était affreux.
Lorsqu'il était sombre, Blair ne pouvait s'empêcher de se sentir intimidée par la carrure de Marcus. Dire qu'elle se trouvait en face d'un type qui pourrait lui briser le cou d'un simple battement de cil. Mais Blair avait confiance en Marcus, elle savait que jamais il ne voudrait attenter à sa vie. Elle se souvenait parfaitement de l’état d’inquiétude dans lequel cette dernière s’était retrouvée lorsque Marcus était partit pour Skynet. La peur de ne plus jamais le revoir avait été belle et bien présente. Ce fut à ce moment là que la jeune femme se rendit compte de ce qu’elle pouvait ressentir pour l’hybride…bien que maintenant encore elle ne lui ait jamais fait part de ce qu’elle pouvait ressentir pour Marcus. Elle pouvait comprendre alors l’inquiétude dans laquelle était Kate lorsque John risquait sa vie en mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Jeu 21 Jan - 2:22

Marcus qui venait d'entrer dans la pièce, se fit presque agresser par Blair, elle n'avait pas l'air de vouloir voir la moindre personne. A moins qu'elle soit occupée à faire quelque chose, en tout cas elle n'avait pas l'air contente. L'hybride se demanda même si il devait restait ici ou plutôt partir et revenir plus tard. Bon d'un coté, il ne cherchait qu’à se cacher et ça l'embêter de devoir ressortir dans le couloir à la recherche d'une nouvelle cachette ou personne ne pourrait le voir et l'embêter et parler sur son dos. Être le nouveau chef de la résistance n'avait vraiment rien de génial. Il n'enviait pas la place de John Connor, et aujourd'hui il aurait largement préféré qu'il cède sa place à quelqu'un de plus compétant. Après tout Marcus n'était qu'un humain dans un corps de machine. Pourquoi l'avoir choisis lui ? Personne ne lui fait confiance, tout le monde pense que c'est un monstre qui les tuera ou les livrera à Skynet quand ils s'y attendront le moins. Williams se radoucie en voyant que ce n'était que lui. Cela voulait t'il dire qu'il avait la permission de rester sans se faire étriper ? Vu la rapidité ou son apparente colère disparu, il en conclu qu'il ne risquait aucun risque. Bien sur, il savait qu'elle ne lui aurait pas fait de mal ni à quelqu'un d'autre d'ailleurs, mais si c'était un autre résistant qui serait venu, il serait sûrement sortie sous d'autre crie de la résistante.

S'approchant de la table, il lui demanda si sa allait d'une voix peu assuré. Dans ce genre de moment, quand on perd quelqu'un de proche comment ça pourrait aller ? Bien sur que non, elle ne pouvait pas être au top de sa forme. Lui ne connaissait pas beaucoup John et leur relation était conflictuel, mais la jeune femme devait le connaître depuis bien plus longtemps, c'était un de ses frères d'armes, un ami. Et ce dernier avez tout simplement quitté se monde en combattant son ennemie juré. De ce que l'hybride a comprit, John était poursuivit par les machines depuis fortes longtemps, avant même sa naissance. C'était étonnant d'en vouloir tellement à quelqu'un, au point de vouloir le tuer avant qu'il vienne au monde. C'était lui qui devait abattre Skynet, mais maintenant, il ne pourrait le faire, et si il avait détenu la clef de tout ça sans le savoir, qui serait à même de pouvoir réaliser se qu'il devait faire ? La vie réserve tellement de surprise qu’on n’attend pas, et Marcus semble en faire continuellement les frais. D'abord la mort de son frère et de deux flics, il en est coupable, il le sait très bien, mais si seulement ça c'était passé différemment. Puis sa mort et sa soudaine résurrection dans un monde chaotique et aujourd'hui c'est lui qui doit faire survivre les autres. Si quelqu'un lui aurait dit tout ça avant qu'il ne meure qu'est-ce qu'il aurait rie.

Blair regarda le jeune homme, et il comprit que ça n'allait pas fort, qu'elle était encore sous le choc de se qui c'était passé il y a une semaine. Cependant, elle ne voulait pas baisser les bras, Marcus fit un léger sourire pour confirmer qu'elle avait raison. Il devait se battre, pour libérer ce monde de l'oppression des machines. D'un coté en voulant faire ça, il se battait un peu contre lui même, car si un jour il gagne, lui aussi il devrait se détruire. Cette idée ne lui faisait pas plaisir, mais un fou pourrait très bien vouloir faire des expériences sur lui ou recréer d'autre Terminator et de nouveau l'histoire recommencerait. Pour le moment, il n'avait parlé à personne de ça, ce n'était qu'une vague idée du sûrement à un sentiment de culpabilité à cause de la mort de John Connor. Il aurait du le protéger, il aurait du réussir à être là à temps, mais il avait échoué. La jeune femme demanda alors à Wright comme lui se sentait, il leva alors la tête vers elle avec un regard un peu surpris qu'on lui demande ça à lui. Il soupira et regarda le mur en face. Comment pouvait t'il se sentir ? Ho, c'était difficile à dire, un gros mélange de sentiment.


-Coupable...coupable de ne pas avoir pu sauver John, coupable d'être arrivé trop tard, coupable d'avoir ce corps de machine. Je crois que je suis en train de vivre les moments les plus dur de ma vie, et pourtant dans mon autre vie j'étais loin d'avoir une vie facile. Mais la, tout me tombe dessus d'un seul coup, on me déteste, j'apprends que j'ai plus grand chose d'humain, et en plus de ça je dois jouer le rôle de chef et guider tout le monde, confia t'il à Blair.

Ce n'était pas son genre d'être déstabilisé, mais là il y avait vraiment de quoi. Il ne le montrait pas, mais il ne savait pas comment gérer ça, cette soudaine promotion et tout ce qu'il allait devoir faire. Il regarda la jeune femme en lui disant :


-Je sais même pas par où commencer. Qu'est-ce que je dois faire ? Je suis censé être le nouveau chef, mais je n’ai aucune idée de ce que je dois dire pour qu'on est confiance en moi. La seule chose qu'ils voient c'est la machine et pas l'homme. Et pourtant, je suis sincère quand je dis que je suis un humain et pas un Terminator. Si ça continue, ils vont me faire douter de moi.

Avec la jeune femme, il parlait assez librement, car c'était l'une des rares qui voyait en lui un humain, et elle pouvait sûrement l'aider ou le conseiller. Alors, si elle pouvait le faire, redonner un peu confiance à Marcus, tout irait bien. Il apprécia la petite blague, bon se n'en était pas vraiment une, mais ça sonné tout comme quand elle lui parla de café. En effet, la cafetière n'avait plus l'air d'être en état de marche, celle ci ne ressemblait même plus à une cafetière, elle se trouvait un peu partout sur le sol dans le coin du mur. C'était sûrement Blair, qui avait ça mais pourquoi.

-C'est toi qui à mis la pièce dans cette état ?

Si seulement il aurait pu ravaler ses mots, c'était tellement maladroit de poser cette question. Parler sans réfléchir, encore une fois lui et les sentiments sa fait deux ! Si seulement il pouvait être un peu plus subtile des fois. Marcus n'a jamais était quelqu'un de douer dans les rapports humains et ça se voyait vraiment.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Jeu 21 Jan - 21:21

Il était vrai que Blair ne voulait voir personne pour le moment...à l'exception des êtres qui étaient chers à son coeur: Kate, Dana et bien évidemment Marcus. Les deux premières personnes citées étaient comme de la famille pour elle et jamais ô grand jamais, la belle ne voudrait les perdre. Se serait probablement le coup de grâce s'ils venaient à disparaître...Au fur et à mesure que le temps passait, Blair les considéraient comme sa famille.
Quant à Marcus, même si elle gardait le silence, même si elle ne voulait pas y pensé, était, il était devenu important pour elle...qu'il soit un homme ou une machine, peu li importait. Ce n'est pas l'apparence qui caractérise un homme mais ses actions...la tigresse le lui avait bien dit "t'es un type bien...sauf que tu ne le sais pas encore." S'il lui arrivait quelque chose comme à Kate ou Dana, la belle en souffrirait énormément.

Williams écouta les paroles de l'hybride, il n'était pas du genre à se confier c'est pourquoi la belle prit une attention particulière à l'écouter. Il était dépassé par les évènements. Qui ne le serait pas? Passer de l'anonymat le plus totale à celui de chef. Qui plus est chef par dépit selon quelques uns mais Blair savait que John ne confierait pas la Résistance à n'importe qui. En réalité même s'il ne semblait pas apprécier Marcus, par ses actions, l'hybride avait su s'attirer la confiance de l'ancien leader. Ce n'est pas un hasard si ce dernier lui avait confié le commandement. Car John était un homme qui ne laissait jamais rien au hasard.
Néanmoins la pilote pouvait se mettre à la place de Marcus...en partie.
Il s'en voulait terriblement de ne pas avoir pu arriver à temps pour sauver Connor, cela pouvait se comprendre. Blair se leva alors, ses pieds touchant de nouveau le sol. Celle-ci s'avança et s'arrêta devant l'hybride.


"Tu as fais ton possible Marcus...John l'a bien vue tu peux me croire. Il a vue quel homme de parole tu étais, tu as risqué ta vie pour aider Connor alors que tu aurais pu le laisser et rejoindre le camp des machines. Mais tu ne l'as pas fait, tu nous à ramené John et il a pu rendre son dernier souffle parmi les siens. Est-ce qu'une machine aurait fait ça? Tu possèdes peut-être un corps fait principalement de métal mais ton coeur, tes organes sont humains. Tu possède une âme, tu ressens des choses, tu es humain Marcus. Et tu es un humain exceptionnel capable de faire de grandes choses. Par ton courage et ta détermination, je suis certaine que tu sera un chef aussi digne que John."

Son regard abyssal ne lâchait pas celui océan de l'homme/machine. Elle voulait qu'il reprenne confiance en lui.
Marcus lui confia qu'il ne savait pas par où commencer et cela était parfaitement normal. "L'entreprise" était grande et la tâche ardue. D'autant plus que les hommes de la base ne lui faisaient pas confiance. Rome ne c'était pas construite en un jour et il fallait être patient. Blair savait que pour gagner la confiance des membres de la résistance, l'hybride devrait faire ses preuves.


"C'est normal que tu sois perdu pour le moment mais Kate et moi nous t'aiderons à prendre tes marques et à te guider. Nous sommes depuis suffisamment longtemps dans la résistance pour savoir comment est-ce qu'elle fonctionne. J'ai confiance en toi Marcus, tu réussira à prouver ta valeur aux yeux de nos frères d'armes bien que cela ne fera pas du jour au lendemain. "


Blair espérait que ses paroles réconforteraient le jeune homme. Elle était sincère dans ses propos et ne voyait que Marcus dans le rôle de Leader maintenant.
Pour la jeune femme, cela faisait longtemps qu'il avait fait ses preuves. Il voulait lui-même aller récupérer Reese et Star des griffes de Skynet et il y est aller et les a ramené. Il l'avait sauvé elle, puis ramené John tant bien que mal.
Ses deux mains chaudes vinrent se placer sur les joues de l'hybride, lui faisant baisser la tête pour qu'il regarde ce petit bout de jeune femme...aussi douce que dangereuse.


"Ne doute jamais de toi Marcus....Jamais. Je te l'ai déjà dis, tu es quelqu'un de bien, sauf que tu ne le sait pas encore. Et je t'assure que je continuerais de te soutenir jusqu'à mon dernier soupir. Tu n'es plus seul...Moi je crois en toi tout comme Kate, Reese et la petite Star. Tu les as sauvés de Skynet, tu as choisis le camp de la Résistance. John te faisait confiance Marcus, même s'il ne te montrait pas grande sympathie, John Connor à crut en toi, il sait que tu es capable de reprendre son flambeau. Jamais il n'aurait confié cette tâche à quelqu'un d'incompétent."

Le visage de Blair était vraiment près de celui de Marcus, elle pouvait sentir le souffle de ce dernier contre sa peau, détailler la couleur de ses lèvres. La tentation était grande...très grande cependant la jeune femme s'écarta douce du nouveau leader. Plus les jours passaient, plus Blair se sentait faiblir lorsque Marcus la regardait ou lui parlait.

Lorsque Marcus demanda à la résistante pourquoi est-ce qu'elle avait fait cela, Blair réalisa combien son geste avait été idiot même si cela faisait du bien. Elle n'avait trouvé que ça pour évacuer toutes les tensions qu'elle avait accumulé depuis ces derniers jours.


"Parce que...hum...j'avais besoin d'extériorisé un peu. "


Blair était une combattante redoutable et n'aurait pas hésité à blesser un autre résistant si elle l'avait provoqué en duel. Et chaque membres était précieux alors il fallait en prendre soin.

"Je ne peux pas me permettre de blesser un de nos hommes...je n'ai rien trouvé d'autre."


Elle lança un sourire...Blair ne s'était jamais laissé domptée par qui que se soit. Intrépide la jeune femme avait un tempérament de feu.


" Et toi? C'est quoi ton excuse pour être ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Lun 25 Jan - 2:56

Il ne pensait vraiment pas trouver quelqu'un en venant dans cette pièce, et encore moins que ce soit Blair. Il aimait beaucoup la jeune femme, c'est la seul qui avait une grande confiance en lui depuis le début. Sans son aide, il serait sûrement en pièce détaché. C'est elle qui à fait en sorte qu'on le voit comme un humain, sans ça, John n'aurait peut être pas accordé un minimum de confiance à Marcus. Cette confiance ne l'avait quand même pas emmené bien loin, à cause de lui il était mort. Ce n'est pas totalement sa faute, ce n'est pas lui qui l'a tuer mais une autre machine, mais ne pas avoir réussi à empêcher ça c'est quand même une grand partie sa faute et sa responsabilité. Bien qu'il se soit expliquait plusieurs fois, la moitié des résistants le voit comme coupable, alors à force d'entendre ça il à vraiment l'impression de l'être. Il expliqua à la jeune femme qu'il avait l'impression d'être dans le brouillard, de ne pas savoir quoi faire, ni où aller. C'était dur pour lui d'avoir d'un coup autant de responsabilité. La jeune femme essayé de le rassurer. Bien sur qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait pour sauver Connor, mais aux yeux des autres ce n'étaient pas assez, et il en était convaincu. Si seulement il était arrivé plus tôt, ou si il l'avait convaincu de ne pas y aller seul à cet endroit. En plus, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi il l'avait choisis lui pour devenir le nouveau chef, alors qu'il se connaissait à peine et qu'il y a des résistants beaucoup plus qualifié que lui pour ça.

-Barns aurait sûrement était un meilleur chef, toi aussi ! Moi qu'est-ce que j'ai vraiment fais pour mériter cette place, rien. Connor avait peut être ces raisons, mais j'ai du mal à le comprendre.

En plus, il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire pour commencer. Maintenant, il commençait à avoir de l'admiration pour John Connor, devoir gérer la résistance, mener les missions contre les machines et tout le reste, mais comment faisait t'il et ou trouvait t'il la force de faire ça. Blair le rassuré en lui disant que Kate et elle ferait tout pour l'aider, qu'il ne serait pas seul dans cette tache. Il le savait mais même avec cette aide il était perdu. Les mains de la jeune femme se posèrent sur ses joues et il baissa la tête pour la regarder. Elle faisait son possible pour lui redonner courage et il aimait ça, d'un coup il se sentait moins seul, il avait même l'impression qu'il allait y arriver, qu'il allait réussir à être un chef, peut être même meilleure que John.

-Merci Blair ! Heureusement que tu es là comme toujours. Tes paroles sont réconfortante.

Il lui fit un sourire, et regarda un peu l'état de la pièce. C'était un grand bazar, du moins quelqu'un l'avait mis sans dessus dessous. C'était sûrement la jeune femme qui avait fait ça, mais il se demandait pour quoi ? La déco devait quand même être plus chic avant, non ? Elle lui dit simplement qu'elle avait ressentit un grand besoin de se défouler et qu'il valait mieux qu'elle le fasse sur des objets plutôt que sur des humains. Si on le voit de ce coté la, c'est vrai qu'elle à raison, ce n'est pas la même de massacrer quelqu'un, surtout avec les temps qui court. Elle enchaîna pour savoir pour lui, il était ici. Il se gratta la tête, c'était plutôt gênant en faite de dire la véritable raison, mais bon avec Blair il n'y avait aucun souci.


-Tu vas trouver ça ridicule mais je me cache. J'en ai mare de voir les regards se tourner vers moi quand je passe et puis les chuchotements dans mon dos comme si j'étais sourd et aveugle. C'est vraiment pesant. Alors je suis venu me cacher un moment ici. C'est idiot, n'est-ce pas ?

Après avoir dis ça, il s'essaya sur le rebord de la table tout en regardant la jeune femme. Oui, ce n'était pas son genre de fuir, mais face à plein d'humain enragé qui voudrait vous jeter au bûché, c'est mieux de se mettre dans un coin en attendant que la pression retombe et que l'eau coule sous les ponts. Évidement, ça n'allait pas passer rapidement, ça allait peut être durer des semaines, des mois ou peut être des années. Certaine personne ne lui feront d'ailleurs jamais confiance. Il les comprends, il à quand même l'apparence de leur ennemie sans son apparence humaine. Tout le monde à perdu des personnes proche par la faute des Terminator, alors avoir juste leur apparence ça évoque les mauvais souvenir et provoque la haine des autres. Son regard traversa la pièce dévastée par la fureur de Blair et il lui dit :

-La prochaine fois, tu devrais essayer de faire ce genre de carnage dans la salle d'entraînement. Si à chaque fois, tu détruis une machine à café, les drogués de cette mixture vont t'en vouloir à mort, tu sais ! plaisanta t'il.

[Dsl mon post est nul ! J'ai trop manqué d'inspi ><]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Lun 25 Jan - 14:54

Blair écouta ce que Marcus lui disait, attentivement afin de pouvoir lui apporter le réconfort adéquat. Elle comprenait ce qu'il pouvait ressentir. Il n'y avait pas si longtemps que ça, la belle avait subit une sorte de "mise au placard" de la part de ses frères d'armes. Tout de suite après avoir délivré l'hybride. Considéré momentanément comme une traitresse, cela n'avait pas été facile pour elle se justifier son acte. Certes le degré de non considération était loin d'atteindre celui dont Marcus était victime en ce moment même cependant elle en avait eut un petit aperçut qui s'avérait être des plus désagréable. Alors Blair pouvais aisément de mettre à la place du nouveau chef.

Marcus continuait de ne pas saisir pourquoi est-ce que John l'avait placé au commandement. Blair ajouta alors:

"Tu ne nous connaissais même pas et pourtant tu as tellement fait pour nous...si tu n'avais pas té là nous n'aurions pas pu détruire la base de Skynet à San Fransisco. Et je te le répète, tu aurais pu nous laisser tomber et retourner bien sagement chez Skynet mais non tu as écouté l'homme qui est en toi et tu es resté. Connor à vue en toi un être humain et non une machine."

Suite aux paroles de Blair, Marcus lui avoua qu'il était rassuré. Cela arracha un sourire des lèvres de la jeune pilote. Elle passait outre son propre état d'esprit, se qu'elle pouvait ressentir pour pouvoir être pleinement disponible pour les autres. Mais ce qui était impressionnant, c'est que la belle arrivait à se sentir mieux rien qu'en voyant qu'elle faisait du bien aux autres. Marcus reprenait confiance en lui et il n'y avait pas meilleur remontant pour la jeune femme.

"A ton service Marcus, c'est moi qui te remercie, tu m'as aidé à reprendre le dessus."

Pourtant il n'avait rien fait mais le savoir de nouveau confiant avait eu un effet rétro-actif sur Blair qui reprenait elle aussi confiance.
L'hybride continua alors à lui expliquer qu'il se cachait des autres afin d'avoir un peu la paix. Ce qui se comprenait...n'y a-t'il pas plus difficile que de subir des messes basses? C'est à vous rendre complètement paranoïaques et agressif au file du temps. Or les Résistants n'avaient pas besoin de guerre intestines en se moment! L'objectif final était Skynet non de non!

"C'est loin d'être idiot Marcus...moi j'aurais été à ta place je n'aurais pas hésiter un seul instant à aller demander des explications, pourquoi est-ce qu'ils agissent ainsi...mais je suis plus impulsive que toi. Il faut que tu gagnes leur confiance cela ne se fera pas du jour au lendemain mais j'y crois. Et puis tu sais, si John arrivait à diriger nos hommes c'est parce que depuis qu'il est enfant sa mère l'a élevé pour être un futur chef. Il n'a connu que ça depuis qu'il était gamin. Il faut que tu t'accorde un peu plus de temps c'est tout."

Blair marqua une pause et ajouta d'une voix étonnamment douce:

"Si tu as réussis à gagner la confiance de John, toi qui représente en partit son pire ennemi, alors c'est sûr, il en sera de même pour les autres membres de la résistance."

C'est alors que Marcus parla de nouveau du carnage qu'avait provoqué Blair dans la pièce. Elle ricana silencieusement et ajouta:

"La prochaine fois peut-être...mais si je détruit la salle d'entraînement là je suis sûre d'avoir des ennuis. Mais bon concernant la cafetière, je leur sauve la vie! Ce café est tellement dégoutant que cela me fait plus penser à du poison qu'autre chose."

Blair riait alors franchement cette fois...son sourire était revenu, éclairant son jolie visage.

"La prochaine fois j'irais me défouler avec toi, cela sera instructif et je ne risquerais pas de te faire trop de mal."


Elle se souvenait du nombre de fois ou elle s'était servit de lui comme bouclier "humain". En y repensant, elle se doutait de combien cela avait put être douloureux pour Marcus qui venait juste de se rendre compte qu'il était devenu un monstre d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Jeu 28 Jan - 3:07

Selon Blair, John avait fait de lui le chef car il avait vu en lui l'humain qu'il ne voulait pas voir. C'était difficile à croire venant d'une personne qui ne voulait pas lui faire confiance et qui voulait faire de lui des pièces détachées. Marcus n'avait jamais eu de raison de rejoindre Skynet, à quoi bon rester avec des machines qui ne comprenne rien à la vie et au sentiment humain qui n'ont qu'un but tuer tout être vivant. Non, il n'était pas comme ça, peut être qu'il avait été choisis à cause de son passé et les trois meurtres qu'il avait commit, son frère et deux flics. Sauf que Skynet ne savait pas une chose c'est qu'il se sentait affreusement coupable de ça et il n'était pas prêt à recommencer dans cette nouvelle vie sous prétexte qu'il est une machine, car non, il n'est pas une machine. De nombreuse fois, il à du se répéter auprès des autres surtout les résistants pour leur faire comprendre qu'il n'a rien a voir avec ces Terminators qu'ils y a dehors et qui tuent sans compter. Au contraire pour lui, une vie c'est important, il ne laissera personne mourir, même si cette personne ne l'aime pas, du moins pour le moment. Car ce n'est qu'en se montrant bon qu'il montrera qui il est vraiment, un homme, un vrai !

La jeune femme avait l'air ravi de voir qu'elle avait redonné confiance à l'hybride et lui ça lui faisait encore plus plaisir de la voir sourire. Après tout, elle est tellement belle quand son sourire illumine son doux visage. Elle lui ferait presque penser à un ange. Il ne pensait pas avoir fait grand chose lui pour lui remonter le moral, c'est elle qui avait tout fait en trouvant les mots justes. Enfin, elle comprenait pourquoi il cherchait à se cacher des autres qui n'arrête pas de parler sur son passage. Et elle trouvait que c'était bien qu'il décide de se "cacher" plutôt que de foncer tête baisser et de les frapper ou leur crier dessus ce qui les auraient conforté dans leur optique qu'il n'est qu'une machine, une chose brutal en qui on ne peut pas faire confiance. A sa place, Blair leur aurait cherchée des noises, Marcus avait déjà bien assez problème donc pas besoin de s'en créer d'autre pour le moment. Et comme elle le disait si bien, si John avait fini par lui faire confiance alors qu'il est ce qu'il est, les autres finiront bien par faire de même, il leur faut juste un temps d'adaptation.


-Encore une fois, je suppose que tu as raison. T'est paroles sont toujours réconforte, tu sais Blair !

Puis, il était venu à parler de l'état de la pièce mis en bordel par la jeune femme qui avait passé ces nerfs. L'hybride lui conseillait de faire ça dans une salle d'entraînement plutôt que sur les machines à café rescapé. Même si le café était si dégoûtant que ça, certain aimé ça, comme on le dit si bien :

-Ho tu sais, les goûts et les couleurs ça se discute pas ! C'est un peu comme moi, on m'aime ou on m'aime pas, plaisanta t'il comme si il pouvait être un simple café ou une couleur.

Elle confia que la prochaine fois qu'elle aurait se genre d'envie de toute casser elle irait voir Marcus. C'est sur que contre lui, elle ne lui fera pas grand mal, quoi qu'il vaille mieux qu'elle prévoie des gants de boxe pour ne pas se faire mal aux mains. Car Marcus à la tête dure !!! Il n'a pas un endosquelette pour rien après tout.

-Si tu en as envie, je peux devenir ton puching ball personnel, tu ne me feras pas mal, enfin un peu mais j'ai une sensibilité très réduite donc ça sa passera pour de simple chatouille, confia t'il en souriant.

Contrairement au très machines, Marcus peut parfaitement sentir la douleur, sinon pourquoi aurait t'il eu mal lorsque la mine magnétique avait explosé. Mais la douleur ne dure qu'un court instant et ne lui est pas fatal. Skynet avait du faire ça pour le rendre plus crédible et humain devant les vrai humains.


-Etre à moitié machine ça à quand même des avantages tu trouves pas ? Grâce à ça je suis plus fort que The Rock et aussi solide que Superman. A ton avis ça ferait de moi un héros si je mets un costume moulant avec un slip flashi par dessus, une longue cap et un masque ? demanda t'il toujours avec humour. Je suis sur que les mômes seraient dingue de moi !!! Faudrait juste trouver un nom qui claque : Super Robot Man ! Un peu long non ? s'inquiète le jeune homme.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Ven 29 Jan - 0:44

Blair avait mal pour Marcus, celle-ci le connaissait bien maintenant et savait qu'il était incapable de faire du mal à qui que se soit. La belle ignorait le passé tumultueux de l'hybride, elle ignorait qu'il avait été condamné à mort pour avoir tué trois personnes dont son propre frère. S'il lui avait dit, Blair ne l'aurait pas jugé cependant elle aurait eut beaucoup de mal à le croire. Mais on ne connait jamais vraiment bien les gens n'est-ce pas? Cependant malgré ce que Marcus a pu faire par le passé, certes cela ne pourra pas être rayé complètement mais Blair se sentirait incapable de le détester pour autant. Il lui avait un trop bon nombre de fois prouvé sa valeur.

Lorsque Connor était sur le point de mourir, Marcus avait voulut lui donner son coeur, pour pouvoir donner une seconde chance à l'ancien leader de la résistance cependant, John n'avait pas voulut, préférant passer la main à l'hybride se sachant proche de la mort. Ce que pouvait ressentir Blair avant cet évènement était très flou mais suite à l'idée de sacrifice de Marcus, la jeune femme s'était sentit basculer dans un vide sans fond. L'idée de ne plus côtoyer Marcus lui était invivable. Si le jeune homme avait voulut se sacrifier, la belle ne serait pas aller à l'encontre du désire du jeune homme cependant elle avait sentit son âme s'éteindre brutalement.
C'est à partir de ce moment que la jeune résistante prit conscience de l'importance qu'avait Marcus à ses yeux. Même si elle ne se l'avouait pas, jamais elle ne voudrait qu'il disparaisse.

De ce désire qu'avait pu ressentir Blair, celle-ci en avait honte car elle trouvait cela égoïste de sa part. Si Marcus avait donné son coeur, John Connor serait probablement encore en vie à l'heure qu'il était...mais l'hybride serait mort. Alors oui c'était profondément égoïste de la part de Blair de se savoir rassuré que leur nouveau chef soit parmi eux. A tel point qu'elle avait parfois du mal à regarder Kate en face.

Depuis quand Blair était-elle devenu à se point sentimentale? Cela ne lui ressemblait pas...elle n'était pas une machine mais ne devait pas laisser ses sentiments passer avant "le boulot". Mais est-ce que l'on pouvait refouler ses sentiments indéfiniment malgré le sens du devoir? La vie ne laissait plus de place pour la tendresse ou ce genre de sentiment mais était-un une raison pour refouler constamment ce que l'on ressentait? N'était-ce pas une preuve d'humanité que de laisser parler son coeur? Blair était tourmenté secrètement par toutes ses questions qui la parasitaient de plus en plus.

Mais la raison de Blair s'égarait, il fallait qu'elle revienne à la raison pour pouvoir rassurer encore une fois si nécessaire son nouveau chef. En le voyant comme ça, elle le voyait si vulnérable...lui la puissante et brutale machine.


"Ouai je sais...je crois que j'ai raté ma vocation...j'aurais du être psy!"


Dit-elle avec humour tandis qu'elle repoussait ses longs cheveux noir de jais derrière ses fines épaules. C'est alors que Marcus rétorqua que les goûts et les couleurs ne se discutaient pas. Il avait fortement raison...elle le savait plus que quiconque. Car Blair n'était pas insensible à Marcus bien qu'elle le cachait avec habilité.

"Oui c'est sûr..."

Puis ses yeux s'égarèrent sur un point invisible sur le sol, Blair semblait réfléchir, complètement perdu dans ses pensées pendant quelques secondes avant de retrouver leur éclat de lucidité.


"Une simple chatouille? Je vais te montrer ce que je sais faire tu verra si ça ne sera que de simple chatouilles! Je peux te montrer si tu veux!"


Dit-elle en lui adressant un sourire resplendissant. Certes la belle était une femme cela dit elle cognait dure! Avec Marcus elle savait qu'elle n'avait pas à prendre de gants mais la belle se doutait aussi qu'elle devrait faire attention à ne pas se faire de mal. Ce n'était pas le moment de se retrouver avec des phalanges cassées. Cependant par simple esprit de contradiction, la jeune femme eut une envie subite d'en découdre amicalement bien entendu.

Lorsque Marcus parla des avantages d'être à moitié machine, la jeune femme approuva. Elle n'allait pas dire le contraire! Etre hybride c'était devenir plus résistant, moins souffrir, se remettre plus facilement des blessures et avoir un taux de mortalité amoindrit. Mais l'inconvénient était que cela vous retirait une partie de vôtre humanité. Physiologiquement parlant uniquement car Marcus possédait une âme, un coeur généreux malgré ses airs d'ours.


"Sans les inconvénients de la cryptonite! Mais c'est effectivement trop long...Je dirais Indestructor c'est mieux non? "


Puis la belle ne put s'empêcher de rire aux éclats en imaginant Marcus avec un slip rouge par dessus son pyjama bleu. Elle en avait presque les larmes aux yeux!

"C'est sûr que tu serais super sexy comme ça! Toutes les femmes de la base n'auront d'yeux plus que pour toi, les gosses voudront des autographes et...je suis sûre que même les machines se tordraient de rire en te voyant!"


Bien entendu il fallait prendre cela au 30ème degré! Mais rire ne faisait pas de mal...lors de période de crise, il n'y avait rien de mieux que le rire pour pouvoir évacuer les tentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   Lun 1 Fév - 2:11

La jeune femme l'avait plutôt bien réconforté, il avait retrouvé son beau sourire qu'il avait perdu depuis la mort de John. C'est vrai que ces jours ci ce n'était pas très joyeux chez les humains. Tout le monde pleurait la mort du chef de la résistance, celui en qui il croyait, leur prophète. C'était un coup dur de le savoir mort et un autre coup dur de savoir qu'il voulait que ce soit un hybride qui prenne sa place. Car avant la mort de John personne ne faisait confiance à Marcus hormis Blair, Star et Kyle, mais ces deux derniers étaient enfermés chez Skynet et personne n'avait pu les entendre dire que Wright était un homme bien. Bon, il ne savait pas non plus que c'était une machine jusqu'à ce qu'il vienne pour les sauver, mais leur réaction ne fut pas mauvaise en apprenant qu'il avait un corps robotique. Par contre, si le jour de leur rencontre, ils l'auraient su, il n'est pas sur que le jeune garçon lui aurait fait confiance. Peut être se serait t'il enfuit avec Star pour fuir le mi-homme/mi-machine. Aujourd'hui, il savait à quel point leur nouveau était bien, aussi humain qu'eux et très loin d'être un de ces Terminators qui tue pour le compte de Skynet.

Blair avait l'air d'accord pour qu'il devienne sont puching ball, mais elle n'avait pas l'air d'accord quand il disait que pour lui ça ne serait que des chatouilles. Ho, la belle serait elle prête à se transformer en Hulk pour lui démontrer qu'elle était vraiment capable de lui faire mal ? N'importe qui, qui le frappait ne lui faisait pas grand mal, après tout c'est du métal qu'il frappait, et pas de l'os et des muscles. L'avantage d'être une machine, n'est-ce pas ! Il ne peut rien se casser, rien se froisser, mais peut avoir des bleues vu que sa peau n'est pas synthétique et parcouru de tissus nerveux et sanguin pour accroître sont potentiel d'infiltration. Quoi qu'un coup trop fort à la tête peu lui faire mal, ça il l'a comprit quand il c'est prit une balle derrière la tête, il avait littéralement l'impression d'avoir un marteau piqueur dans la tête. Il ne faut pas oublier qu'il à un cerveau comme tout le monde.


-Ho mais je n'attends que ça, que tu me montres ça ! N’oublie pas les gants de boxe, sinon c'est moi qui risque de te faire mal sans rien faire. C'est bien quand on a pas envie de se fatiguer ça, c'est un bon point tu trouves pas ? Démolir quelqu'un en le laissant me frapper. Tu sais quoi, je devrai me balader avec une pancarte "Frappez moi, je sais que vous en avez envie, je me débattrai pas" et la je suis certain que la moitié de la base me sauterai dessus pour me péter mes circuits, mais au final c'est eux qui se casseraient un membre et la ils comprendraient enfin qu'il vaut mieux devenir mon ami.

Bon c'était un plan stupide, juste pour faire rigoler Miss Williams. D'un autre coté c'était pas totalement faux, bon nombre de personne se retenait pour ne pas lui sauter dessus et lui démolir le portrait juste parce qu'il est mi-cyborg. Et puis, si il se débat pas, ils comprendraient peut être enfin qu'il ne veut aucun mal à personne, et en ce faisant mal en le tapant, ils comprendraient peut être que ça sert à rien de le détester et qu'au contraire il peut les protéger.

Puis en parlant de faire de lui un super héros tout en plaisantant, Marcus tentant de se trouver un nom de héros, mais celui qu'il avait trouvé était bien trop long et Blair était d'accord. Elle préférait Indestructor, ça paraissait trop prétentieux comme nom. Déjà qu'on l'aimait pas beaucoup alors si d'un coup il joue au mec qui se croit plus fort que tout le monde ça risque d'énerver.


-Hum...non, c'est trop prétentieux je trouve. Le plus approprié c'est sûrement "Robocop", bon je sais c'est déjà utilisé, mais ça me ressemble pas mal, bien sur jsuis quand même mieux foutu que lui plaisanta t'il encore en revoyant Robocop dans sa tête.

Blair fut prise d'un beau fou rire quand il parla du déguisement de super héros qu'il serait obligé de porter. C'est sur, c'était loin d'être sexy les collants moulant avec le slip par dessus et la cape au vent. Cette pensait lui donnait presque envie de se cacher, et même un peu honte. Comment des acteurs ont t'ils pu un jour porter un costume pareille ? C'est tellement ringard.


-Je vois que ça t'amuse. Ont va oublier le costume moulant hein ! J'ai déjà la moitié de la base qui même pas, alors si j'ai toutes les femmes qui me courent après, tous les hommes voudront me démonter. Je pense que devrai plus trouver quelque chose qui fait "Bad Boy", genre pantalon et veste de cuir un peu comme Mel Gibson dans Mad Max, jsuis sur que ça m'irait bien.

Aujourd'hui, il n'était pas loin de ce genre de tenu, il avait même un pantalon de cuir sur lui. Il ne manquait que la veste de cuir clouté sur ses épaules et peut être une chaîne à son pantalon pour qu'il ait vraiment l'air d'un Bad Boy.
Il regarda Blair qui riait, il était content, au moins il y avait une personne qu'il arrivait à faire rire ici.


-Plutôt que Chef de Résistance, on aurait du me nommer Clown ! ajouta t'il pour plaisanter. Je peux te demander se que tu vois de bon en moi ? Ce que tu vois et que les autres ne voient pas ? demanda t'il curieux d'avoir la réponse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque l'espoir s'en est allé [Marcus]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandora ? « La nuit lorsque l'espoir s'éteint, une étoile s'allume pour te guider. »
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terminator : The War Begins :: Bunker de la résistance :: Intérieur du Bunker :: Les couloirs-
Sauter vers: