Skynet à prit le controle, Qui serez vous ? Une machine ou un humain ? Le choix est entre vos mains
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]

Aller en bas 
AuteurMessage
Parker Davidson

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2010

ID_Card
I Am: Survivor
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Jeu 11 Fév - 1:30

Je sors..ou pas...Je sors...ou pas. Il aurait fallut une petite marguerite à Parker pour qu'elle ce décide à sortir ou pas. Le Kansas était bourré de ces maudits robots destructeurs, et Parker avait peur d'en croiser. Eh oui, elle fallait qu'elle sorte. Pourquoi? Simple. Manque de provisions. Bah ouais, sa tombe pas du ciel les canettes de fèves. Et le ventre de Parker criait famine depuis environ 3 jours. La belle était très blanche. Bien que sa peau soit blanchâtre de nature, elle n'avait vraiment pas l'air bien, elle était affamé, et Drake aussi. Son ventre gargouilla pour la énième fois, et Parker se dit:

Prenant ces deux fusils sur le sol, et son sac à dos, pour mettre les provisions dedans, Parker se décida enfin à sortir, et elle sortie de sa petite ''base'' et se dirigea vers un vieux bâtiment, démoli par le feu et par les robots. C'était autrefois une petite épicerie de très bonne qualité. Parker se souvenait y être allée avec sa petite famille, lorsque la grande guerre n'avait pas encore éclatée. Un petit ''flashback'' lui revint subitement en tête. Elle se voyait, avec sa mère. Parker tentait de pousser le charriot, mais elle était trop petite.

Revenant à la réalité, une vague de tristesse envahit Parker. Ces sales machines avaient détruit sa vie, et en même temps celle de son fils. Il serait sans aucun doute condamné à vivre caché le restant de ces jours, si la guerre ne prenait pas fin.

Parker fit une roulade rapide sur le sol, pour aller se cacher en arrière d'un vieux camion tout rouillé. Relevant un peu la tête, pour voir si la voie était libre. Soulagée, la belle blonde s'apprêta a se relever, lorsqu'un craquement lui parvint aux oreilles. Se cochant à plat ventre, et en retenant sa respiration, Parker vit,par le dessous du camion, deux pieds humains. Aucun Survivants ne trainaient ici, à part elle, Drake et son petit Mikel. Ne se doutant plus du tout de ce qui était juste à coté d'elle. Une machine. elle était seulement à 1 mètre et demi de Parker. Seulement le camion les séparaient. Mais, la machine décida de continuer son chemin. Et Parker s'assura que cette chose soit hors de vu, pour se relever.

Couverte de sable, de boue et de terre, Parker se rapprocha encore plus de la petite épicerie détruite. Il y avait encore quelques canettes de fève, ou de trucs en conserve dedans. Enfin rendue dans le petit magasin, Parker se dépêcha, et remplie le plus vite possible, son sac à dos de tout ce qu'elle trouvait de comestible.

Mais, au moment ou elle se retourna pour partir, quelqu'un, ou plutôt quelque chose la propulsa à une vingtaine de mètre plus loin. Elle se retrouva dehors, couchée à plat ventre. Une douleur intense frappait celui-ci. La créature lui avait coupé le souffle, en la frappant au ventre. Tentant de se relever le plus vite possible, elle distingua la même machine, qu'elle avait vue quelques minutes plus tôt, cachée derrière le gros camion tout rouillé. C'était un grand homme, bien bâtit aux muscles seyants. Qui la regardait d'un air menaçant. La machine avait la peau toute noire. Skynet faisait des machines qui ressemblait de plus en plus à de simples humains.

Sortant en vitesse ces deux fusils, elle se mit à tirer sur son agresseur, mais les balles rebondirent sur son corps. Pas normal. Se demandant ce qui se passait elle ne vu pas le robot arriver en vitesse. Il lui fonçait dessus. Fermant les yeux, se disant que c'était finit pour de bon, elle pensa à Drake, et Mikel, et son coeur se remplie de bonheur. Dans un dernier élan de désespoir, elle cria de toute ces forces, faisant ainsi un son très aigu.

Quelques secondes s'écoulèrent, et Parker remarqua qu'elle était toujours vivante. Elle rouvrit les yeux, et remarqua avec stupéfaction la machine,entrain de se faire frapper par une autre machine. Étrange. Pourquoi une machine en tabasserait une autre. Son sauveur de battait d'une façon remarquable, mais Parker se foutait bien qu'il lui ai sauver la vie. C'était lui aussi une machine, donc, un responsable de cette tragédie. Son sauveur venait juste d'achever sa victime, Parker en profita pour se mettre de dos, à charger son fusil, et le positionner sur la nuque de la machine. Elle lui dit:

-Je te jure..Je te foutrait bien une ou deux balle dans le crane, mais je veux te poser une question...Pourquoi ta attaquer ton coéquipier. Tes aussi une de ces immondes machines...Répond à ma question espèce de monstre.

Parker n'était pas très reconnaissante, mais c'était une machine. Ces immondes créatures, qui avait détruit notre monde. La créature, enfin, c'est ce que Parker croyait, bref, la créature répondit à sa question.

[Désolée, RP moyen, un peu court, et début un peu moche :S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Ven 12 Fév - 3:04

Voila peu de temps que Marcus est devenu le nouveau Leader de la résistance suite à la mort de son prédécesseur John Connor. Tout le monde se méfiait autant de lui, et plus de la moitié des résistants n'étaient pas prêt à accorder leur confiance à l'hybride. Ce n’était pas faute d'essayer pourtant. Heureusement qu'il avait tout de même le soutient de Blair, de Kate et de Kyle sans oublier la petite Star. Les quatre faisaient leur possible pour faire entendre raison aux autres. Après tout, c'est John Connor lui même qui à désigné Wright pour être le nouveau Chef, et si il l'avait fait il devait avoir une bonne raison, en tout cas Kate était sur de ça. Au début c'était l'une des personnes les plus méfiante, mais elle a su voir du bon dans la machine, elle avait réussi à retirer ses œillères qui lui empêcher de voir qu'il était loin d'être un Terminator comme tous le pensent, Marcus est bien humain. C'est début de Chef était dur, mais il avait tout de même réussit à motiver quelques hommes pour partir au loin suite à un message radio reçu à la base. C'était un SOS qui passait en boucle, c'était très suspect et très dangereux de la part d'un survivant de faire ça. N'importe qu'elle machine pourrait capter ce même message et le retrouver en moins de deux pour l'anéantir sans la moindre pitié. Ca pouvait être tout autre chose, Marcus savait que Skynet était assez intelligent pour tendre un piège de se rendre aux humains qui iraient comme aller le faire un petit groupe : se jeter dans la gueule du loup. Il ne restait plus qu’à croiser les doigts pour espérer que ce ne soit pas un piège.

L'hybride était prêt à partir avec les cinq résistants qui avaient accepté de le suivre. Ceux ci étaient plutôt cool et avait confiance en leur nouveau chef. Blair voulait venir avec lui, mais il lui avait ordonné de rester à la base pour coordonner les autres missions si jamais il fallait partir ailleurs en urgence. La route étant longue pour atteindre les lieux d'où provenait le message, c'est dans un vieux camion que les hommes s'en allèrent. La route était monotone, rien n'avait changé depuis le réveille de Marcus. Ce n'était que du sable et des ruines, la face du monde avait réellement changé, trop changé. Les verts pâturages d'antan ne referaient pas surface avant longtemps et il serait presque impossible de revoir fleurir une grande ville ou tout le monde serait heureux et se lèverait le matin pour aller au boulot. Ce temps là était bel et bien révolu, même si la guerre finissait un jour, plus rien ne serait comme avant. Le paysage dévasté défila sous leurs yeux pendant une bonne dizaine d'heures de voyage. Quand ils arrivèrent enfin, les six hommes réfléchirent à un plan d'action, apparemment, le signal venait d'un vieux bâtiment qui tenait miraculeusement encore debout. Marcus n'avait pas trop envie de réfléchir longtemps, il passerait le premier et si il y a bel est bien des Terminators il se ferait attaquer mais ne risquerait pas grand chose. Poussant la porte du bâtiment, celui ci était vide, des feuilles un peu partout, et un bureau ou se trouvait de très vieux appareille radio datant à vu d'œil au minimum de la seconde guerre mondial voir au mieux de la période de la guerre froide. Un des résistants interpella le chef qui se tourna pour le rejoindre. Celui ci lui montra se découverte, trois corps, une femme, un homme et un adolescent, tout trois mort tué par balle. L'hybride s'en alla les yeux baissés sur le sol avec un regard sombre. C'était trop tard, il n'avait pas fait assez vite. Son collègue ajouta qu'ils étaient morts depuis peu de temps car ils étaient encore chauds. Voila une information qui était d'avantage rageante pour Marcus. Si seulement ils étaient arrivés plus vite, ou si ces personnes n'avaient pas diffusé tout le temps en boucle ce message. Le chef, indiqua aux hommes de prendre les engins radios et de les mettre à l'arrière de leur véhicule car ça pourrait servir à la base.

Pendant qu'ils faisaient ça, Marcus leur indiqua qu'il partait faire un tour voir si un survivant ne s'était pas échappé et caché dans les environs. Le coin n'avait rien d'accueillant, c'était vraiment désert, il ne restait que des ruines. Mais il se cacha tout a coup derrière un vieux panneau tombé sur le sol quand il vit une masse sombre au loin qui avancé d'un pas saccadé. Au vu de sa démarche ça ne pouvait être qu'un Terminator et celui ci avait également une apparence humaine comme lui. Ça ne l'étonnerait pas que se soit l'auteur des meurtres des trois personnes qu'il aurait du secourir. Ce dernier entra dans un bâtiment, c'est là que l'hybride entendit un drôle de bruit. Ni une, ni deux, il s'était déjà mis à courir pour voir ce qu'il se passait. La machine était en train de s'en prendre à une jeune femme. Celle ci était à deux doigts de se faire tuer et poussa un hurlement pendant que le bras du Terminator s'abattait sur elle. Marcus arriva juste a temps pour stopper le bras de la machine à l'aide du sien. Le monstre de métal recouvert de peau synthétique garda son air inexpressif et mit une violente droite au visage du résistant. Sous le choc, sa tête tourna brusquement lui provoquant une simple douleur à la joue. Fronçant les sourcils, il retourna sa tête vers son ennemie et il l'envoya valser d'un coup de poing dans la se qui devrait être le ventre. Avant que le Terminator ne se soit relevé, il était déjà à coté à donner des coups sur son crâne, mais il lui attrapa la cheville, tira fort et le fit tomber. Marcus se dégagea et se releva et se remit à assener de coup son adversaire tout en s'en prenant autant. Un combat acharné, mais il finit par le vaincre en saisissant sa tête et la tourna brutalement la faisant faire un tour entier se qui rompit directement les circuits de la machine.

Il eut à peine le temps de souffler qu'il sentit le canon d'une arme derrière sa nuque. Plutôt sympa comme remerciement pour l'avoir sauvé, les humains étaient vraiment tous aussi peu reconnaissant. Si elle voulait tirer elle pouvait, ça ne ferait pas grand chose à Marcus, ça endommagerait seulement sa peau qui n'est pas synthétique. La curiosité poussait la jeune femme à demander pourquoi il avait démonté son "coéquipier". Le jeune homme ne pus s'empêcher de rire, comme si ce Terminator était son coéquipier.


-J'adore la façon dont vous remercier les gens !

Tout a coup, il se retourna tout en choppant l'arme de la blonde, de la même manière que lorsqu'il avait fait ça à Kyle Reese lors de leur première rencontre. Mais cette fois, à l'inverse de ce qu'il avait fait avec Kyle, il ne la visa pas, mais ajouta cette même phrase :

-Quand vous pointez une arme sur quelqu'un, mieux vaut être prêt à appuyer sur la détente !

Il tendit l'arme vers la jeune femme espérant qu'elle ait comprit qu'il ne lui voulait aucun mal.

-Si j'aurai voulu vous tuer, vous seriez déjà morte. Et ne me traité pas de monstre. Je suis un humain, pas une machine.

Elle aurait sûrement un peu, voir beaucoup de mal à le croire après qu'il ait éliminé un Terminator à main nu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Davidson

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2010

ID_Card
I Am: Survivor
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Dim 14 Fév - 6:47

Il ricana, et Parker plissa les yeux. Pourquoi ricanait il ?...il se retourna vivement, et lui chopa son arme des mains. Parker n'avait pas réagi assez vite. Elle se retrouva en une fraction de seconde, sans moyens de défense face à cette machine destructrice. Elle recula de quelques pas, effrayée, son fils avait besoin d'elle, et Drake aussi. Mais étonnamment, la machine lui rendit son arme. Ne comprenant rien, elle reprit son arme, prenant soin de ne pas regarder la machine. Il fit une remarque que si elle voulait tirer qu'elle soit au moins prête à appuyer sur la détente. Vexée, elle haussa la tête, et le regarda d'un air dédaigneux. Elle était capable de tirer. Elle l'avait déjà fait. Elle n'était peut-être pas Jackie Chan, ou James Bond, mais elle savait se défendre...Enfin c'est ce qu'elle croyait avant aujourd'hui, il faudrait bien que Parker apprenne à se battre comme il le faut. Pas comme une novice. Pas dans ces conditions. La machine lui dit ensuite qu'il n'était pas un monstre, elle ricana nerveusement, en le regardant étrangement. Il voulait lui faire gober sa ?..Elle lui dit d'un ton froid..

-C'est sa..Et moi je suis championne de patinage artistique aux jeux olympiques...Vous voulez vraiment me faire avaler sa..Avec les réflexes que vous avez...Vous avez démonté une machine à mains nues. Sa c'est pas humain...C'est quoi sa...vous êtes censé vouloir l'extinction de la race humaine..Pas les sauver...

Pour elle, un seul moyen de savoir si c'était vrai..Mais elle se demandait si ce serait une si bonne idée de faire cela..Elle pourrait avoir de sérieux problèmes..Et elle pourrait peut-être y laisser la vie, si il était une machine...Si il était un humain...Alors ce serait pas trop ''cool'' pour lui..Parker fit semblant de partir, tournant le dos, mais elle se retourna vivement, et tira sur son sauveur...Oui, c'est pas très reconnaissante, mais elle voulait en être sure. La machine bougea à peine, et Parker dit..

-Eh voila ce que je disais...

DÉSOLÉE VRAIMENT COURT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Lun 15 Fév - 2:59

Marcus aurait du se douter qu'une fois de plus il allait passer pour le méchant. Et pourtant il venait de la sauver si elle n'avait pas remarquée. Il aurait peut être du le parier avant, se douter que personne ne ferait confiance à quelqu'un comme lui. Dommage que de nos jours plus personne ne croient en Superman. Là, c'était immédiat, il était catégorié de sale monstre, ça se voyait à sa force surhumaine, celle de battre un Terminator à main nu, qu'il est l'un des leur. Sauf qu'il n'en ait pas un, il n'a jamais demandé à en être un. Aujourd'hui il devrait être mort, mort et enterré six pieds sous terre, son corps n'étant plus qu'un squelette. Mais voila qu'on l'avait ressuscité, vivant, enfermé dans ce corps métallique de machine. La jeune femme ne le remercié pas, elle pointait son arme sur lui, prête à déverser sa haine. D'une manière, il comprenait qu'un humain ne puisse pas faire confiance à une machine ou du moins se qui en à l'apparence, après tout, les Terminators ont tellement tué et anéantis de personnes qu'on ne peut pas voir du bon en eux. Marcus était différent, lui avait la capacité de ressentir les émotions, d'être en colère, d'aimer, de détester ou même d'être triste. C'est aussi le seul à pouvoir ressentir la douleur, une douleur à lui faire envié la mort. Et toujours aussi unique soit t'il, il a une âme comme n'importe qu'elle humain. Sans un vrai cœur et cerveau humain, il ne pourrait pas se dire "humain". Comme il le prévoyait si bien, la blonde ne le croyait pas quand il disait être humain. En faite, elle se moquait de lui et ne voyait que le mal.

- Je ne suis pas comme eux, je ne suis pas une machine ! Si j'aurai voulu vous tuer, vous le seriez déjà depuis un moment.

La jeune femme préféra prendre la fuite en lui tournant le dos pour partir. Marcus en était presque outré. La jeune femme se retourna brusquement et tira avec son fusil. Sous le choc l'hybride recula de quelque pas, une horrible douleur lui traversa la poitrine. Il était peut être à moitié machine, mais il ressentait parfaitement la douleur, aussi bien que quand il était humain. Ses mains par réflexe était venu se plaquer contre son torse, la ou il avait été touché, du sang commençait à couler, il grimaçait de douleur.

-Bon sang, mais vous êtes folle !? Ça fait mal, vous auriez pu me tuer.

Le tuer sûrement pas, son cœur était protégé derrière une armure impénétrable ou presque. C'était juste une habitude humaine de dire ce genre de chose. Ses blessures ne mettraient pas longtemps à guérir, dans quelques jours ça serait réglé. Son T-shirt se teinta un peu de sang, et il leva son regard vers la jeune femme.

-Que ça vous plaise où non, je suis pas eux, commença t'il en montrant le Terminator sur le sol. Je suis différent, mi humain, mi machine. Je m'appelle Marcus Wright, et je suis le nouveau Chef de la Résistance, John Connor m'a demandé de prendre sa place avant de mourir.

Le nom de John ne devait pas lui être inconnu, tout le monde avait entendu le nom du leader d'autrefois. Peut être que tous n'avaient pas apprit sa mort récente. En tout cas, il espérait la convaincre en parlant de lui, car si il avait assez confiance en lui pour qu'il devienne le nouveau chef, c'est que personne n'avait rien à craindre de lui. Il a délibérément tourné le dos à Skynet, il ne peut même pas dire l'avoir trahie car il n'a jamais était du coté de cette IA.

-Alors vous faite quoi ? Vous me faite confiance et vous baissez votre arme, ou vous continuez à me tirer dessus en sachant que ça me fera mal mais ne me tuera pas !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Davidson

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2010

ID_Card
I Am: Survivor
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Mer 17 Fév - 5:15

Elle ricana à la réplique de la machine. Si Parker était folle ? Bien sur que oui, on le devenait en restant ici. C'était ironique, bien sur, mais Parker écoutait son instinct de survie plus que tout. Et pour survivre, ici, faut tuer. C'est aussi simple que sa. Sa lui faisait mal ? Comme si il pouvait ressentir quelque chose....Elle pointait toujours son fusil sur la machine homme...Toute cette histoire perdait complètement la blonde. Une machine homme, comment est-ce que c'était possible. Secouant la tête, Parker reprit ces esprits. Sa ne pouvait pas exister. Mais lorsque l'homme-machine prononça le nom de John Connor, et qu'il prétendait être le nouveau Chef De La Résistance, Parker baissa un peu son arme. Elle devait avouer, il gagnait un point. L'homme-machine bougea un peu, et Parker repointa tout de suite son arme sur lui. Par pur réflexe. Ou tout simplement qu'elle n'avait aucune confiance en lui. Comme lui, il la détestait surement, elle lui avait tiré dessus. Elle vit alors son T-Shirt qui se teintait de son sang. Les Terminators de ne saignaient pas. Tout se mélangeait dans la tête de Parker. Elle se demandait si il bluffait, ou si il était vraiment Chef De La Résistance. Si il aurait voulu tuer Parker, il l'aurait fait depuis déjà un bout de temps. Lorsque l'homme-machine prononça sa dernière phrase, Parker resta sans bouger, son arme toujours pointer sur lui. Elle hésitait grandement à faire confiance à cet inconnu. Qui sais, il pourrait bien lui sauter dessus et la démembrée dès qu'elle aurait baissé son arme. Mais elle écouta sa tête, et baissa son fusil. Mais elle le tenait toujours dans les mains, prête à tout moments, à lui tirer dessus. Sa ne le tuerait pas, mais au moins, cela le blesserait, et Parker aurait le temps de suivre. Parker avait peur. Eh oui, Parker avait peur de l'inconnu qui se tenait devant elle. Il était imposant, et Parker ne savait pas si elle devait lui faire confiance. Son coeur battait à une vitesse folle, et son sang battait dans ces tempes. Ces mains qui tenaient le fusil étaient moites, et elle avalait difficilement sa salive. Elle n'était pas en bon état. Couverte de terre, ces longs cheveux blonds remplient de boue, et son short troué, ainsi que son T-Shirt. Et du sang coulait un peur de son front. Elle lui posa alors une question...

-Alors c'est vrai..Vous êtes vraiment le nouveau Chef De La Résistance, après la mort de John...

Elle ne connaissait pas personnellement John Connor, elle savait simplement que c'était l'ancien Chef De La Résistance, et qu'il était aujourd'hui décédé. Mais elle trouvait dommage qu'il soit mort, et elle trouvait stupide qu'il ait donné son poste à un homme-machine ou la machine..ou l'homme, Parker ne savait plus vraiment qui il était...Elle lui dit alors sur un ton de défi, malgré sa peur, elle leva le menton, et lui dit...

-Je comprend pas comment John Connor a pu donner son poste de Chef De La Résistance à une machine....C'est stupide..mais si vous êtes vraiment le Chef...Vous pourrez sans doute nous conduire au Bunker..Moi et ma famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Wright
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2009

ID_Card
I Am: Good Machine
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   Sam 20 Fév - 3:08

Marcus sentait que ça allait être difficile d'obtenir une nouvelle fois la confiance d'un être humain. Il les comprenait, après tout les Terminators étaient leur ennemie numéro 1 à tous, mais lui il était différent. Tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac, sauf que peu de gens l'on comprit et plus le temps passe, plus il pense que personne ne le comprendra jamais. C'est vrai, pourquoi le haïr alors qu'il aide les siens. Certes il à un corps de machine, mais il n'a jamais demandé à l'avoir. Rester mort l'aurait arrangé, au moins il ne se retrouverait pas avec autant de responsabilité sur le dos. Ce n’est pas facile de devoir gérer la guerre quand personne ne veut vous écouter. Toutes vos décisions sont prisent pour de faux plan qui pourrait conduire ceux qui y participent dans la gueule du loup alors que ce n'est pas le cas. Lui tout ce qu'il souhaite c'est sauver ce monde, détruire Skynet qui à fait de lui un monstre alors qu'il n'avait jamais rien demandé. Il avait quand même sa part de responsabilité la dedans, si il n'avait pas signé ce papier à Serena Kogan, jamais il n'en serait la, on aurait pas jouer avec son corps et il ne serait pas mis machine mis humain. Cette résurrection était pour lui une seconde chance. La jeune femme n'avait pas l'air de vouloir lui accorder sa confiance alors qu'il venait tout de même de lui sauver le vie ce qui n'est pas rien. Pourquoi les humains ne comprennent pas que si il voudrait la tuer ça serait déjà fait depuis longtemps. Ont t'ils déjà vu une machine s'attarder à discuter avant de tuer ? Non ça serait étonnant. Elle n'avait pas l'air de croire que c'était vraiment lui le nouveau chef de la résistance et pourtant !


-Oui, le nouveau Chef de la Résistance c'est moi, Marcus Wright. Et croyait moi je me serai bien passé de se rôle, surtout après ce qu'on ma fait. Skynet voulait m'utiliser, j'étais mort il y a bien longtemps, et voila qu'il y a quelques moi je me réveille au beau milieu d'un désert dans un monde en ruine alors que j'ai rien demandé. Et je finis par apprendre que j'ai un corps commet ces trucs et d'un coup tout le monde me déteste alors que je n'ai rien fais de mal, hormis avoir ce corps.

L'homme parlait d'une expression dégoûté, il rejetait se corps de métal et se qu'on avait bien pu lui faire. Mais personne ne voulait le comprendre, personne sauf Blair et Kate. Il était pourtant sincère avec tout le monde, à chaque fois qu'une personne l'insulté pour ce qu'il était il prenait un air un peu triste, et ne savait plus vraiment ou se mettre. Comme tout les autres, la blonde ne comprenait pas pourquoi John l'avait choisis lui, un mi homme - mi machine comme chef. Ho, si seulement il savait, si seulement il pouvait avoir cette réponse ça lui enlèverai un gros poids des épaules. C'était marrant, mais après cette séance de non confiance, voila qu'elle demandait l'aumône pour qu'il l'emmène à l'abri. Bien sur il le ferait, mais on fond de lui il était vraiment vexé et l'aurait bien laissé pourrir dans ce coin la. L'ancien Marcus l'aurait fait, celui qui a tué deux policiers et son propre frère. Aujourd'hui c'était un autre homme, son destin était de protéger les humains, même ceux qui ne l’aiment pas au péril de sa vie et faire son possible pour stopper cette guerre.

-Je ne comprends pas non plus pourquoi John ma choisis. Mais si il l'a fait c'est qu'il avait une bonne raison. Jamais il ne vous a déçu, vous tous vous avez toujours cru en lui, et lui il a cru en moi. Il a peut être vu le leader qu'il ne voyait en personne d'autre. C'est peut être parce que j'ai plus rien à perdre dans ce monde et que je peux plus facilement risquer ma vie pour vous. Si je suis ici c'est pour trouver des survivants et vous en faite parti, il est donc logique que vous ramène à la base, mais s'il vous plait ne me craigniez pas ! Implora t'il.

C'est loin d'être dans les habitudes de Marcus d'implorer quelqu'un, mais il n'avait guerre envie d'avoir une ennemie de plus. Il se dirigea vers la sortie et vérifia que la voie soit libre pour partir.


-Conduisait moi à votre famille, après il faut qu'on aille au camion et avec mes hommes nous partirons d'ici. Avant la nuit de préférence. Si on se dépêche on pourra faire la moitié du chemin jusqu'au couché du soleil, ensuite il faudra trouver un coin discret pour dormir. La nuit c'est trop dangereux de se déplacer.

[Soit tu les conduit directement sans encombre à ta famille, soit ils se font attaquer, a toi de voir !]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il ne faut pas se fier aux apparences [Marcus]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» luca ? il faut se méfier de l'eau qui dort..
» GABRIELLE & LUCRETIA ★ Il faut se méfier de l'eau qui dort
» Il faut se méfier du chant de la sirène [Ft. Ikezawa Shojito]
» Il faut tomber pour mieux se relever
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terminator : The War Begins :: Les Etats Unis :: Texas - Oklahoma - Kansas - Nebraska :: Les plaines-
Sauter vers: