Skynet à prit le controle, Qui serez vous ? Une machine ou un humain ? Le choix est entre vos mains
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kate Connor

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 06/07/2009

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]   Mar 19 Jan - 20:13

La nuit avait été relativement agitée, les troupes qui étaient partis en reconnaissance afin que les groupes de ravitaillement puisse faire leur boulot en sécurité précaire était revenus et malheureusement pas en bon état. La plupart était blessé et beaucoup allait surement mourir faute d'hôpital sérieux. Mais je n'allais pas me plaindre, au moins ici je pouvais tenter de les sauver, de prolonger leur sursis. Et puis je devais bien le dire, mais je n'arrivais pas à dormir et au moins, les soigner m'occupais et me vidait la tête de mes éternelles questions. Ainsi pendant plusieurs heures je stoppais des hémorragies, je recousaient des plaies et je tentait d'opérer pour réduire les dégâts.

J'étais dans se qui me servait de salle d'opération depuis 2h30 maintenant, je tentais de sauver le bras d'une jeune femme d'environ 20 ans, mais je dus me résoudre à lui amputer. Je ne comptait plus le nombres d'amputations que j'avais du pratiquer et encore moins le nombre qui ne survivait pas à l'opération. Malgré tout, elle était forte et elle se battit pour vivre, et c'est là que je me pris une première gifle, une mentale, une de celle qui accompagne se que l'on comprend mais bien trop tard. John avait été plus qu'un leader, il avait été un ami, un père et un frère pour tout ces gens. Je me rendis compte que je ne connaissais même pas son prénom alors que lui l'aurais reconnus tout de suite.

Je laissais un collègue finir le travail, je devais sortir prendre l'air. Enfin m'isoler surtout et je me rendis dans la petite pièce ou l'on entrepose les médicaments. Je restait là adossé au mur laissant mes larmes couler sans un bruit quand je me pris une seconde gifle, cet fois ce fut mon enfant qui me la donna. J'étais maintenant enceinte de 7 mois, mais depuis la mort de John je ne me ménageait pas et soudain, il se rappela à mon bon souvenir, j'étais rester debout, sans aucune pause et sans repas pendant près de 8 heures et maintenant j'allais le payer.
Un violente douleur me cloua sur place et me fit pousser un gémissement de douleur, je ne pensais pas que quelqu'un l'aurait entendu et pourtant quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit. J'allais pour me redresser, je ne voulais pas montrer de faiblesse, mais de nouveau mon ventre protesta et je me retrouvais plier en deux le souffle court sous la douleur.

_________________
Le souvenir du bonheur
n'est plus du bonheur ;
le souvenir de la douleur
est de la douleur encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair Williams

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 16/01/2010

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]   Mer 20 Jan - 1:07

La journée avait été sacrément dure, comme depuis des années maintenant. Le soleil n'arrivait plus à réchauffer les coeurs. Nous attendions tous les jours de pluies, pourquoi? Parce que la pluie lave le sang sur le sol...il lave la terre souillée du sang de nos frères d'armes.
Nous étions un groupe assez conséquent de résistants partis sur le terrain en mission de reconnaissance.

Comme d'habitude je m'étais porté volontaire. Malheureusement je ne pouvais pas assurer de couverture aérienne puisque mon chasseur n'était pas encore opérationnel. C'était donc des troupes héliportées ou alors au sol qui partait en reconnaissance. Malheureusement les machines nous attendais...cela a été un véritable bain de sang. Moi même j'ai été blessé légèrement à l'épaule. J'ai réussis à éviter de justesse les pales de l'hélico' lorsque ce dernier c'est crashé.

Nous avons fait comme nous avions put pour rapatrier nos blessés mais beaucoup de résistants n'ont pas pu être ramené. Après un rapide passage à l'hôpital de fortune de notre bunker pour me faire faire des points de suture, je décidais de partir prendre un peu le large, je mourrais de faim et j'étais épuisée. Les situations de stress provoque souvent des hypoglycémies alors pour pallier à cela j'allais manger quelque chose.

Je me demande toujours comment est-ce que j'arrive à me nourrir après avoir assisté à des massacres. Je me dis que je me suis peut-être faite à ce genre de spectacle et alors je prends peur car je m'imagine devenir aussi insensible que ces foutues machines qui nous extermine petit à petit. J'entendais les hurlements de douleurs des blessés attendant d'être soigné ou alors les supplications de ne pas leur couper un membre. Quel triste monde, je pouvais lire l'abattement sur les visages de chacun, John...si tu es quelque part, envois un signe qui redonnera espoir à tous tes guerriers.

Je me levais alors, une fois avoir terminé mon repas de fortune et m'apprêtais trouver Marcus pour lui faire un débriefing de la mission qu'il nous avait confié. Mais lorsque je passais devant la pièce ou l'on entreposait les médicaments, j'entendis un gémissement provenant de l'intérieur de cette pièce. Je reconnus la voix de Kate, j'ouvris alors la porte à la volé, un sentiment d'anxiété s'était emparé de moi. Que lui arrivait-il? C'est alors que je la découvris recroquevillé contre le mur.


"Kate!"

Je me précipitais vers elle et n'attendis pas de réponse j'ajoutais:


"C'est le bébé?"


Tout ce surmenage n'était pas bon pour un nourrisson il ressentait le stress de sa mère, sa mauvaise alimentation, sa tristesse, son manque de repos. Mon amie en était à son septième moi, il fallait qu'elle se ménage ou elle finirait par accoucher prématurément! Et nous n'avions pas le matériel nécessaire pour pallier aux besoins d'un prématuré. Sept mois c'était encore trop tôt!

"J'ai besoin d'un brancard ici vite c'est Kate!"


Dis-je en hurlant aussi fort que je le pus.


"Kate...Kate regarde moi, reste assise et essai de respirer calmement tu inspires à fond et tu expire profondément."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Connor

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 06/07/2009

ID_Card
I Am: Warrior
Relation:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]   Dim 7 Fév - 12:54

La douleur était intenable, j'avais l'impression que mes entrailles se tordaient et m'irradiaient, je savais que j'aurais du plus me ménager, plus penser à notre enfant, mais voilà les temps étaient dur et je me sentait coupable de rester à rien faire alors que tant d'hommes et de femmes mouraient chaque jours. Heureusement, je ne restait pas seule bien longtemps, Blair entra soudain dans la pièce où je me trouvais, elle se précipita vers moi pour me soutenir et je lui en fus tellement reconnaissante.

- Oui ... j'ai ... mal

J'avais du mal à parler, la douleur ne ressemblaient pas vraiment à des contractions, mais s'était le signe que j'en avais trop fait, qu'il fallait que je me repose et que je pense à moi un peu. Je l'écoutais sans broncher pour une fois, je restais assise m'appuyant contre le mur mais également contre mon amie, mes larmes coulaient et je ne faisais rien pour les arrêter, peut être que craquer me ferais du bien finalement, que tout garder pour moi n'était pas la solution.

- ça n'aurait jamais du arriver tu sais, il ne devais pas mourir maintenant, nous devions avoir d'autres enfants, il nous l'avait dit ce jour là.

Je fermais les yeux, je n'avais jamais trop parler de nos rencontre avec les machines dans le passé, des personnes qui étaient mortes déjà bien avant le début de la guerre tuer des mains de Skynet, nous ne voulions pas donner des cauchemars en plus aux autres qui pourraient s'imaginer Skynet envoyant un terminator dans le passé afin de les détruire dans le futur. Pourtant là, près de Blair j'avais besoin de lui dire qu'un autre futur s'était présenter à nous et qu'aujourd'hui moi aussi j'évoluais dans le noir.

- Nous aurions gagné la guerre c'est pour ça, que Skynet en veut à John et qu'il essai de le tuer sans cesse, mais il ne devait pas y arriver et ... maintenant tout est floue.

Je regardais la jeune femme, j'entendais l'équipe médicale qui arrivait vers nous rapidement, mais je devais le lui dire, il fallait que le message passe juste au cas où. En faite je ne réalisais pas que j'étais pas loin de la crise de panique, je savais qu'accoucher maintenant s'était mettre la vie de mon enfant en danger et je m'en voulais de risquer la vie de mon dernier lien avec John, du coup cela me faisait dire des choses que Blair ne devais pas comprendre du tout.

- Blair, il faut que tu te souvienne, il n'y à pas de destin, mais ce que nous faisons. Ce message est très important d'accord.

_________________
Le souvenir du bonheur
n'est plus du bonheur ;
le souvenir de la douleur
est de la douleur encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'occuper l'esprit pour ne pas penser [Blair]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courir pour ne plus penser [ Mary & Gynna ]
» Lorsque le corps ,n'est pas occuper notre esprit s'évade...loin...très loin[A archiver]
» Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus | pv. Pearl
» Le coeur et l'esprit d'une femme sont des énigmes insolubles pour un mâle ## Lauréline
» Fume pour éviter de penser[PV Fabien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terminator : The War Begins :: Bunker de la résistance :: Intérieur du Bunker :: Infirmerie-
Sauter vers: